Courir en hiver; mon bilan_

L’hiver est passé et c’est donc l’heure de faire mon bilan sportif. Et on va plus précisément parler de la course à pied.

Je suis très fière d’avoir passé l’hiver sans me démotiver. 3 mois plus tard, je suis toujours aussi motivée à courir, à continuer, à progresser. Ça a parfois été dur, certes. J’ai parfois eu du mal à me motiver, j’ai parfois fait l’impasse, mais j’ai parfois bravé le froid et la nuit pour aller faire ma sortie.

Que ce soit 5 ou 10km, j’ai pris plaisir à courir, à me dépasser.

J’ai adoré avoir des journées ensoleillées et aller courir dans les champs seulement en tee-shirt. J’ai adoré sentir mes muscles se réchauffer avec l’effort face au froid extérieur. Je me suis surprise à bravée mon appréhension pour partir courir de nuit, seule. J’ai aimé m’équiper pour affronter le froid, et courir quand même. J’ai apprécié ne pas avoir besoin de prendre de l’eau lors de mes sorties.

En revanche, je suis ravie que les jours s’allongent pour avoir le plaisir de courir en fin de journée, et apprécier le coucher de soleil lors de ma sortie. J’ai hâte que les beaux jours arrivent pour courir au soleil, en short.

C’est vrai que quand même en hiver, le froid, la pluie et la nuit m’ont parfois contrainte à ne pas aller courir et j’ai souvent préféré l’option « sport en intérieur ». Les sorties courtes étaient plus nombreuses que les sorties longues, bien souvent pour une questions de pratique et d' »obligation ». Mais mine de rien, l’addiction a souvent repris le dessus car j’ai bien souvent chaussé mes baskets.

Pendant ces 3 mois d’hiver, j’ai préparé le NUT et je pense que c’est ce qui m’a aidé à rester focus, et motivée. J’ai comptabilisé un peu plus de 90km du 21 décembre au 21 mars. Allez, pour le printemps, on essaie de dépasser les 150km ? Enjoy !

Rendez-vous le 21 juin pour faire les comptes, et le bilan !

Et vous, quel est votre bilan sportif de cet hiver ?

coeur

Des bisous – Solenne

Publicités

8 réflexions sur “Courir en hiver; mon bilan_

  1. Je viens de découvrir ton blog et ça fais plaisir de voir que d’autres deviennent accro à la course ^^ Pour ce qui est des beaux jours je les attends tout autant que toi, c’est tellement plus plaisant de courir sous le soleil !

    J'aime

  2. Bourgois

    Clairement pas évident l’hiver, effectivement entre le temps pas toujours clément (pluie, vent, nuit) et la motivation…..c’était aussi mon premier hiver, bilan mitigé, mais l’envi de courir est restée.
    Mais la les jours rallongent, enfin, les runs peuvent reprendre sur un rythme plus élevé.
    Bon courage et bon run.

    J'aime

  3. Véronique

    Je préfére de courir en hiver parce que je déteste le temps chaleur -_- Tu prends quoi quand tu vas courir dans la nuit? J’ai peur quand je vais courir après le coucher du soleil, tu ne jamais sais pas..

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s